Ce n’est plus un secret pour personne, les cryptomonnaies sont en train de faiblir assez fortement. En effet, depuis la semaine dernière et de nombreux événements connexes sur le marché, les monnaies virtuelles s’effondrent totalement. En plus de cela, les pays du monde commencent à resserrer la vis autour de ces cryptomonnaies en mettant au point de nouvelles règles très précises dans l’utilisation de celle-ci. Parmi tous ces pays, il est donc possible de compter la Chine et les États-Unis. Faisons ensemble le tour des annonces. 

Les États-Unis pour la déclaration des revenus 

Nous vous en parlions la semaine dernière, c’est désormais une réalité qui devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines, il va être obligatoire, pour les Américains de déclarer leurs cryptomonnaies. En effet, bien que cela ne soit pas une réelle réglementation à part entière, cela a quand même énormément refroidi le milieu qui est déjà dans une ambiance assez glaciale. Concrètement donc, pour toutes les personnes qui disposent de plus de 10 000 dollars de crypto, cela devra être inscrit dans la déclaration d’impôts que le peuple américain doit rédiger chaque année. Cette règle a surtout été mise en place pour comprendre ce milieu et pour analyser certains chiffres. En plus de cela, l’administration américaine pourra donc mieux gérer les échanges et pouvoir savoir qui détient des crypto et qui n’en détient pas. 

Bien évidemment, les rumeurs ont été très rapides. En effet, sur des forums différents sur le web, il est possible de lire que cela serait une machination dans le but de créer une taxe dans les prochains mois, une disposition dont Joe Biden avait évoqué l’idée dans un discours il y a de cela quelques mois. Pour l’instant, l’administration Biden dément toutes ces informations et atteste que cette déclaration ne débouchera pas sur une taxe dans les prochains mois. Reste à voir ce qu’il en sera pour les prochaines années. Cependant, cette annonce vient se rajouter au climat très tendu qui grandit chez les possesseurs de cryptomonnaies, à l’heure où le bitcoin a perdu plus de 30 000 dollars de valeur. 


Les pays d’Asie restreignent encore plus les crypto

Ce n’est plus un secret pour personne, certains états sont de plus en plus fermés à l’utilisation de cryptomonnaies sur leur sol. C’est le cas notamment pour la Chine qui a récemment mis en place une loi visant à interdire les cryptomonnaies et leur utilisation sur le territoire chinois. La Thaïlande et le Laos suivraient, par ailleurs, le même chemin. Mais alors, pourquoi ce choix ? Concrètement, selon les informations que nous possédons à l’heure actuelle, il semblerait donc que cela soit pour faire de la place à la monnaie virtuelle étatique. Dans le cadre de la Chine, l’interdiction des cryptomonnaies a été motivée par le fait que le gouvernement chinois prévoit d’instaurer leur yen numérique dans les prochaines semaines et pour éviter toute concurrence à cet actif. Concrètement, une nouvelle guerre froide se lancerait donc entre-les crypto et les pays du monde. Encore un aspect qu’il faudra regarder attentivement dans les prochains jours.

Partager
Article précédentLe krach des cryptomonnaies seraient-ils une bonne chose pour l’avenir ?
Article suivantLe minage de cryptomonnaies ralentit en Chine
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom