Vous le savez très certainement, certaines plateformes ne font pas l’unanimité dans le milieu des cryptomonnaies. En effet, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’existe pas de règles au niveau de ces plateformes. Par conséquent, elles sont totalement libres sur le plan juridique et peuvent même prendre quelques libertés sur certains points. Récemment, une plateforme est entrée en conflit avec de nombreux pays : Binance. Cette plateforme, considérée comme l’une des plus importantes représenterait une menace pour la finance mondiale. Le mercredi 30 juin, il sera formellement interdit d’utiliser cette plateforme au Royaume-Uni, une décision claire et précise pour un problème bien plus important qu’il n’y parait. 

Les transactions illégales au centre des préoccupations

Depuis quelques semaines à présent, le monde des cryptomonnaies est en crise et cela n’est pas du tout en train de s’arranger. En effet, dorénavant, les pays du monde entier se recentrent à faire passer des lois et des réglementations afin d’éviter que les cryptomonnaies ne viennent bousculer des marchés financiers déjà chancelants. Concrètement, le premier aspect qui a poussé le Royaume-Uni, le Japon et l’Allemagne à interdire l’accès à cette plateforme proviendrait du fait que des activités illégales de grande envergure auraient été enregistrées. 

En effet, selon des informations précises fournies par plusieurs gouvernements, il semblerait que les transactions illégales pourraient représenter plus de 1.3 milliard de dollars, ce qui est une somme gigantesque. Depuis le début de la démocratisation de ces actifs numériques, les gouvernements ont toujours mis en garde sur les utilisations illégales de ces monnaies et de la façon de gérer ces actifs. De nos jours, ce problème devient de plus en plus épineux avec un marché qui devient de plus en plus attractif sans pour autant devenir sûr. En clair, les transactions illégales montent et les investisseurs, eux, se sentent totalement déboussolés. Au-delà de cet aspect, il est important de dire que les activités criminelles s’intensifient de plus en plus avec des escroqueries d’une importance capitale qui deviennent monnaie courante. 

 

Plus de contrôle pour plus de liberté

Concrètement, il va être important de se poser une question simple à présent : la réglementation est-elle une bonne chose pour les cryptomonnaies ? À leur commencement, les cryptomonnaies n’étaient que des monnaies prévues pour que les internautes puissent les utiliser librement sur le web. À cette époque, ces actifs n’étaient vus que comme des monnaies, mais jamais comme des valeurs spéculatives pouvant permettre de gagner de l’argent. Concrètement donc, en plus d’être devenues des valeurs spéculatives, ces monnaies sont devenues de moins en moins sûres.

Donc, nous sommes arrivés à un point où la réglementation est plus qu’une option, c’est un levier pour l’avenir. En effet, si des réglementations ne sont pas mises en place pour que les cryptomonnaies redeviennent des éléments sûrs, le marché ne sera plus jamais une valeur sûre et les investisseurs ne se lanceront pas dans cette aventure folle. Selon de nombreux économistes, la mise en place d’une réglementation stricte pourrait vraiment permettre d’améliorer les rapports et de redonner confiance à certains investisseurs.

Partager
Article précédentDes prédictions toujours plus folles autour du Bitcoin
Article suivantLes alternatives écologiques au Bitcoin
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom