Depuis maintenant plusieurs semaines, le marché des cryptomonnaies était porté par une grande démocratisation et un air très pur qui le propulsait toujours plus haut. Cependant, il semblerait que le vent ait tourné. Vendredi, le Bitcoin et le marché des cryptos se portaient très bien. Cependant, après des événements sociétaux et politiques américains, ce marché s’est effondré et plus particulièrement sa monnaie phare, responsable en partie du succès de la cryptomonnaie, le Bitcoin. Mais alors, pourquoi cette baisse et quelles seront les conséquences sur l’avenir ? 

Le Bitcoin recule de plus de 8 000 euros 

C’est une annonce qu’un grand nombre de fans de cryptomonnaies n’auraient jamais aimé voir, le Bitcoin est en chute libre. Après une phase ascendante de quasiment 3 mois, le Bitcoin s’est effondré à la suite d’événements sur le sol américain, qu’ils soient sociétaux, politiques ou économiques. Avant de parler des raisons et des causes de cet effondrement, il semble important de parler des chiffres. Vendredi, le cours du Bitcoin frôlait les 65 000 dollars, battant encore de nombreux records. Cependant, samedi, certains événements ont fait s’effondrer le Bitcoin qui est redescendu à 51 000 dollars pour une perte totale maximale de plus de 380 milliards de dollars de capitalisation. En ce jour, le Bitcoin a débuté sa journée avec une valeur montante de 57 000 dollars. Cependant, pour beaucoup d’investisseurs, le mal est fait. Mais alors, quelles sont les causes de ce mini-krach boursier ? 

En premier lieu, il semblerait que cette chute fut lancée par les rumeurs autour du Trésor américain. En effet, selon certaines informations et certains médias américains, le Trésor américain pourrait lancer une grande offensive sur les marchés financiers en ciblant notamment les activités criminelles en lien avec les cryptomonnaies. Dans le collimateur de l’administration Biden, le blanchiment d’argent qui représenterait plusieurs milliards de dollars chaque année. Selon les experts de ce marché, cette rumeur a fortement refroidi les investisseurs, qui se sont sentis lésés. 

Autrement, il semblerait que l’Asie ait souffert d’un facteur technique. En effet, en Chine de nombreuses pannes d’électricité se sont fait ressentir. Par conséquent, il semblerait que le minage de Bitcoins ait été fortement ralenti, ce qui aurait pu aussi provoquer la chute. Cette théorie n’est pas vraiment reprise par les experts, car il parait peu probable que cet événement mineur ait un si  grand impact sur la finance décentralisée dans son ensemble.

Un krach qui ravive les inquiétudes

Depuis de nombreux mois, les cryptomonnaies semblaient être portées par une ferveur de la part des investisseurs, mais aussi de la part des instances gouvernementales. Pour rappel, en janvier, de nombreux politiciens et politiciennes du monde avaient déjà exprimé leurs inquiétudes puis s’étaient ravisés rapidement. Avec ce mini-krach, les inquiétudes sont donc réapparues et de nombreuses voix, dans le monde politique s’allient pour que les cryptomonnaies soient beaucoup plus encadrées, ce qui n’est pas possible à l’heure actuelle. Le réel problème provient du fait que des interdictions de détention ou d’échanges pourraient potentiellement apparaître si ce marché ne réagit pas. 

Partager
Article précédentLe Dogecoin atteint la troisième place des cryptomonnaies les plus attractives
Article suivantLes futures cartes graphiques seront bridées pour éviter le minage de cryptomonnaies
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom