Vous le savez très certainement, bien que très peu de personnes y ont recours, il est possible de miner des cryptomonnaies directement depuis chez soi et grâce à son ordinateur. Toutefois, ce cryptominage est une activité très complexe qui demande de nombreuses compétences humaines et technologiques. Concrètement, il faut un ordinateur très puissant pour pouvoir le faire. Avec son avancée inexorable, le Bitcoin attire donc de plus en plus de mineurs. C’est dans ce contexte-là, que des entreprises comme Nvidia et AMD, producteurs de cartes graphiques sont totalement débordés par les demandes.

Le Bitcoin provoque des pénuries

Le Bitcoin est en train de tout détruire sur son passage, au sens figuré et au sens littéral. En effet, que cela soit en matière de finance ou en matière de technologie, le Bitcoin attire la curiosité et attise aussi le feu. Comme nous vous le disions en préambule, pour miner du Bitcoin, vous devez posséder une machine très puissante. Toutefois, les ordinateurs de base pour de la bureautique par exemple, ne permettent absolument pas de réaliser cette action. C’est pour cette raison que tous les cryptomineurs se penchent vers un secteur qui est autant en demande de performances : le jeu vidéo.  Effectivement, cela fait maintenant plusieurs mois que des entreprises de gaming attestent ne plus avoir de stocks sur leurs composants d’ordinateurs à cause du minage.

Concrètement, avec les avancées technologiques, les cartes graphiques deviennent de plus en plus performantes pour faire tourner des jeux vidéo aux graphismes toujours plus réalistes. C’est cet attrait-là qui a tapé dans l’œil des mineurs. En effet, pour que les graphismes soient bien restitués sur un écran d’ordinateur, il faut que la carte graphique soit extrêmement puissante et c’est tout ce que recherchent les cryptomineurs. Le constat est donc simple : la folie du bitcoin a donc emporté avec elle le marché des cartes graphiques.

Concernant la suite des événements, Nvidia et AMD, les deux géants créateurs de ces nouvelles technologies de cartes graphiques, se sentent complètement dépassés par ce qu’il se passe avec leurs produits. Pour l’instant, ces deux entreprises ne peuvent absolument pas fournir assez de cartes graphiques à leurs vendeurs, ce qui pose aussi problème du côté des joueurs.

Le Bitcoin ne cesse d’attirer les foules

Bien que ces derniers jours le cours du Bitcoin soit en pleine décrue, le Bitcoin ne cesse d’attirer les foules. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les échanges en Bitcoin n’arrêtent pas de croître, bien au contraire. Depuis janvier 2021, la demande n’arrête pas d’augmenter et les risques de pénuries sont de plus en plus grands. Pour un grand pan des économistes, la finance décentralisée est en train de vivre un moment très complexe puisque les monnaies virtuelles prennent de plus en plus de place. Pour rappel, le 23 février dernier, le Bitcoin dépassait les 58 000 dollars. Ce montant n’est pas anodin puisqu’il représente la valeur courante de l’or, c’est-à-dire l’actif le plus connu de tous. Bien évidemment, au même titre que le cours du Bitcoin, la capitalisation ne cesse, elle aussi, d’augmenter.

Partager
Article précédentElon Musk fait chuter le Bitcoin
Article suivantCoinbase se prépare à rentrer en Bourse
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom