Ce n’est plus un secret pour personne, l’une des critiques majeures des cryptomonnaies est le fait que ces monnaies soient parfois utilisées pour des activités illicites. En effet, depuis sa création et sa démocratisation depuis quelques années, les actions illicites ont plus que triplé. Concrètement, cela représente l’une des majeures zones d’ombre sur ce marché-là puisque des actions illicites sont souvent mises en place par le biais des cryptomonnaies. Bien évidemment, cela reste une minorité. Cependant, cette minorité fait assez de bruit pour que les gouvernements s’y intéressent. Depuis quelques jours, l’entreprise Binance est sous le joug de la justice américaine pour essayer de traquer les trafiquants et les actions illicites sur le marché.

La justice américaine en face des cryptomonnaies 

Depuis la démocratisation des cryptomonnaies en janvier 2020 et l’explosion des valeurs et des échanges, les activités illicites ont, elles aussi, drastiquement augmenté. Concrètement, ces activités criminelles peuvent aller du blanchiment d’argent à l’évasion fiscale. Il est très complexe à l’heure actuelle de savoir avec précision la part des échanges illicites ni les personnes qui les réalisent. En effet, le vrai problème pour la justice est certainement le fait que le marché des cryptomonnaies et les échanges sont cryptés et impossibles à décoder. En clair, les personnes sont très difficilement repérables dans ce grand terrain. Cependant, avec la prolifération des plateformes d’échanges, il est désormais possible de trouver les criminels. En effet, pour échanger sur ces plateformes, certaines informations personnelles doivent obligatoirement être indiquées et vérifiées. Par conséquent, bien que cela soit très simple et trop peu important pour constituer une preuve d’une activité criminelle, cela pourrait permettre à la justice de trouver des criminels plus facilement. 

C’est donc avec cette idée en tête que la justice américaine a décidé de se lancer dans une enquête afin de trouver tous les criminels les plus importants de la plateforme Binance. Pour rappel, Binance est actuellement la plus grosse plateforme au monde d’échanges de cryptomonnaies. Elle est d’ailleurs entrée en bourse très récemment et cette enquête ne devrait pas lui faire du bien, mais nous y reviendrons. 

La principale crainte de l’administration américaine est le fait que l’entreprise Binance dissimule certaines actions illicites dans les échanges. C’est donc pour cette raison que de nombreux dossiers et logiciels ont été saisis afin de réaliser une enquête gigantesque. Au niveau des résultats et de la mise en examen, il faudra certainement attendre plusieurs mois, voire quelques années. Affaire à suivre. 


Des conséquences sur le marché ?

Bien entendu, au vu de cet événement et de son ampleur, vous êtes tout à fait en droit de vous demander si des tremblements vont être aperçus sur le marché dans les prochains jours. Ce qu’il est important de savoir, c’est que le monde des cryptomonnaies ne va pas s’arrêter, d’une part, mais qu’il va quand même être ralenti. En effet, les échanges sur Binance ne sont pas stoppés, mais sont littéralement réduits. Par conséquent, des troubles sont à prévoir sur les plus grandes valeurs comme le Bitcoin ou l’Ethereum. 

Partager
Article précédentGoldman Sachs lâchent les cryptos
Article suivantLe Bitcoin plonge et perd plus de 20 % de sa valeur
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom