Les cryptomonnaies vont-elles sombrer petit à petit et provoquer un désastre financier ? Vont-elles remonter et faire le bonheur de tous les fans ? Vont-elles remplacer les monnaies classiques ? Tant de questions qui restent pour l’instant sans réponse. Pour l’heure, le monde des cryptomonnaies reste dans le flou puisque les monnaies s’écrasent une à une. Chaque jour, des annonces et des événements viennent rajouter de la tension. Aujourd’hui, c’est à la Banque de France de faire son annonce et de mettre en garde fortement les marchés financiers décentralisés. Cette mise en garde paraît formelle, mais est très profonde de sens, le retour à la réalité est exigé. 

“Une réglementation doit être mise en place” 

C’est par cette phrase que commence le dernier communiqué de la Banque de France. En effet, selon cet organisme français, les cryptomonnaies n’ont plus leur place telle qu’elles sont à l’heure actuelle. Pour cette organisation, les cryptomonnaies, pour survivre et remplacer les monnaies, vont devoir être réglementées assez fortement. Bien évidemment, il va être important de lire entre les lignes. Ce que veut la banque de France, c’est que ces monnaies puissent être compétitives. En effet, quoi que l’on peut en dire et ce que peuvent en dire certains gouvernements, ces monnaies apparaissent comme l’avenir de la monnaie classique, que cela soit dans ce modèle ou dans un autre. En clair, la Banque de France demande aux plateformes de réglementer ces monnaies afin qu’elles deviennent viables pour tout le monde, quoi qu’il arrive.

Dans ce communiqué et la conférence de presse qui a suivi, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau a estimé que les monnaies virtuelles étaient une menace pour la souveraineté européenne et mondiale au niveau des monnaies si celles-ci n’étaient pas régulées. Par conséquent, ce qu’il faut comprendre, c’est que si celles-ci sont régulées, cela pourrait être l’avenir et que c’est ce que l’Union européenne attend de pied ferme. Par la suite, le gouverneur a tenu à rappeler que des actions étaient attendues pour réduire aussi l’impact écologique de celles-ci. En clair, il demande à ce que tout soit mis en place pour accélérer grandement les choses et pour créer des monnaies virtuelles fortes rapidement, car l’économie mondiale pourrait en avoir besoin. 

Comment réglementer les cryptos ? 

Le vrai problème de cette énième annonce réside dans le fait que personne ne propose rien à ce sujet. En effet, cela fait plusieurs mois que tous les gouvernants du monde estiment qu’il faut réglementer les cryptos, mais aucun d’entre eux n’a donné de réglementations précises à mettre en place. Par conséquent, le monde des cryptos restes dans le flou. Pour réguler de plus en plus ces cryptos, il faudrait donc mettre en place des recensements et des mesures précises, c’est en tout cas ce que propose les plateformes et les États-Unis par exemple. Le but étant de faire un état des lieux, dans un premier temps au niveau des échanges et des monnaies sur les comptes des citoyens. Par la suite, il faudrait créer des monnaies précises avec des montants précis par ailleurs. 

Partager
Article précédentLes alternatives écologiques au Bitcoin
Article suivantLa Thaïlande prend part à la guerre contre les cryptomonnaies
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom