Nous le savons tous, le monde des cryptomonnaies est un monde qui est à l’image d’internet, c’est-à-dire oscillant entre le très bon et le très mauvais. Dans un sens, les cryptomonnaies sont une excellente nouvelle pour la fiscalité mondiale. Cependant, dans l’autre penchant, les cryptomonnaies sont aussi une menace à bien des égards. Avec l’avènement des cryptos, nous avons donc vu une recrudescence des attaques cybercriminelles. Par conséquent, les gouvernements essayent de plus en plus de réglementer ce monde afin d’éviter ces attaques. Très récemment, l’administration Biden a lancé la guerre aux ransomwares, des attaques visant des particuliers. 

Biden lance la guerre contre les ransomwares

Depuis sa prise de pouvoir, Joe Biden a bien compris que le monde du futur se ferait par le biais des cryptomonnaies. C’est d’ailleurs pour cette raison que depuis quelques semaines maintenant, il se lance dans la mise en place de nombreuses réformes très différentes. Sa première réforme avait fait énormément parler en mettant en place une réforme très récemment où les Américains devaient obligatoirement inscrire les cryptos qu’ils possédaient sur leur fiche d’imposition. Pour continuer dans son idée de contrôler et de réglementer ce monde, le 1er juin, la porte-parole de l’administration a présenté un plan de bataille très précis pour contrer les ransomwares. 

Pour rappel, les ransomwares sont des attaques cybercriminelles qui visent à bloquer l’accès à un ordinateur par le biais d’un virus classique. Le vrai problème survient dans le fait que pour débloquer l’ordinateur, vous allez devoir payer une rançon assez lourde, dans la majorité des cas. Bien évidemment, avec la recrudescence des cryptomonnaies, les ransomwares sont devenus monnaies courantes et utilisent désormais cette technologie intraçable. 

Cette surveillance et ce contrôle vont s’axer sur plusieurs aspects très précis. 

  • Une surveillance accrue avec les plateformes d’échanges et les acteurs de la cybersécurité.
  • La mise en place d’une coalition mondiale pour contrôler et dénicher les attaquants.
  • Des analyses de plus en plus poussées sur les activités illégales et les usages des cryptomonnaies. 
  • Des règles plus strictes sur la cybercriminalité avec notamment, une hausse des sanctions. 

Selon Joe Biden lui-même, ce plan de bataille serait un bon moyen de réduire radicalement ces attaques. Le vrai problème derrière ces attaques reste le fait que tout cela reste intraçable. En effet, l’impersonnalité est une valeur très importante sur le web. Par conséquent, il faudra passer par des règles pour éviter l’anonymat sur internet, ce qui pourrait faire largement grincer des dents. 

Quelle répercussion sur les marchés ? 

Rapidement, il va être intéressant de s’attarder sur les effets que pourraient avoir ces annonces. Déjà, il est bon de dire que le monde des cryptos ne s’est pas encore relevé de son krach des semaines précédentes. Si l’on en croit les spécialistes, il se peut que ces actions visant à régulariser ce monde puissent être bénéfiques dans les semaines à venir. Cependant, cela va aussi sélectionner des investisseurs puisque beaucoup d’entre eux ne voudront pas se plier aux règles gouvernementales. Concrètement donc, les effets pourraient bien être positifs comme négatifs. Affaire à suivre.

Partager
Article précédentTuto : offrir des bitcoins pour Noël
Article suivantLa Thaïlande suit la décision de l’Inde et veut interdire certaines cryptomonnaies et les NFT
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom