Depuis maintenant quelques années, les cryptomonnaies attirent de plus en plus de personnes à travers le monde. De plus, avec la pandémie et les nombreux confinements qu’ont subis les pays, les pratiquants du trading sont légion et leur nombre ne cesse d’augmenter. Après maintenant plus d’un an de montée graduelle, le marché de la cryptomonnaie aurait atteint la barre symbolique des 1 000 milliards de dollars.

Un marché qui pèse de plus en plus lourd malgré la crise

Contrairement à tout ce que les économistes avaient prévu, les cryptomonnaies n’ont pas régressé pendant la crise économique. À l’inverse, elles ont renforcé leur impact et leur influence et ont réussi à gagner en popularité et en liquidité. Prenons l’exemple du bitcoin (BTC), cet actif a stagné pendant de nombreuses années et son niveau atteint désormais des records avec plus de 40 000 dollars très récemment. Profitant d’une meilleure visibilité et d’un accroissement incessant, le Bitcoin a vu sa valeur augmenter de plus de 50 % en décembre 2020 alors que la crise économique planait au-dessus de toutes les têtes.

Toute cette popularité est certainement due à un intérêt de plus en plus croissant de la part des investisseurs. En effet, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à délaisser la bourse classique à ces nouveaux modes de fonctionnement. Contrairement aux modèles classiques, les cryptomonnaies sont plus volages et peuvent donc permettre d’amasser énormément d’argent en très peu de temps à l’inverse de capitalisation en bourse par exemple. Toutefois, la volatilité de ces monnaies du futur reste l’un des freins majeurs à son expansion.

D’une autre manière, cette forte augmentation des valeurs a aussi pour effet de rameuter des millions de personnes de plus chaque mois. En effet, selon de nombreux observateurs, cette barre symbolique des 1 000 milliards de dollars a eu et aura pour effet d’augmenter la confiance des investisseurs dans ces monnaies volatiles.

Les cryptomonnaies dans le sillage de l’or

Même si la capitalisation des cryptomonnaies augmente grandement, elle n’en reste pas moins bien derrière l’or et d’autres actifs. En effet, malgré cette popularité qui ne cesse de croître, les cryptomonnaies restent un marché de niche et c’est une bonne chose, car elle permet aux investisseurs d’être plus libres dans leurs décisions et de faire bouger les valeurs rapidement et facilement.

Par ailleurs, à l’inverse de l’or ou d’autres placements considérés comme plus sécuritaires, le Bitcoin et les autres cryptomonnaies ont profité de la crise et disposent aujourd’hui d’un cours relativement égal à celui de l’or. Pendant la crise économique, de nombreux économistes se sont inquiétés du fait que le Bitcoin et l’Ethereum pourraient potentiellement remplacer l’or et les actifs plus classiques.

Des monnaies qui inquiètent les autorités

Récemment, la présidente de la Banque Centrale européenne Christine Lagarde émettait le souhait d’une meilleure réglementation autour des cryptomonnaies en Europe. C’est un sentiment qui est fortement partagé par un grand nombre de dirigeants. En effet, les cryptomonnaies, de par leur conception et leur libre-échange, inquiètent les autorités qui craignent de ne pas pouvoir gérer leur fonctionnement. Concrètement, à l’inverse des monnaies classiques, les crypto ne dispose pas d’émetteur et ne sont donc pas traçables.

Cette déclaration de la part de la présidente de la Banque Centrale européenne vient donc rajouter de l’inquiétude à un climat déjà très tendu entre les cryptomonnaies et les banques centrales. En effet, lors du précédent sommet du G7, un grand nombre de dirigeants souhaitait créer une réglementation pour freiner la propagation des cryptomonnaies.

Toutefois, pour l’instant, ces demandes n’ont pas abouties et ces monnaies restent volatiles sans posséder de réelle réglementation autour de leurs utilisations. Car il est bien là le problème que voient les dirigeants du monde entier. Effectivement, selon eux, ces monnaies serviraient à financer des activités illégales un peu partout dans le monde. Toutefois, ces informations ne sont pas basées sur des preuves ce qui maintient un climat de tension.

À l’inverse toutes les tensions qu’il est possible de ressentir actuellement au sujet des cryptomonnaies, une banque spécialisée dans la cryptomonnaie vient d’ouvrir ses portes en Inde pour le plus grand bonheur de tous les traders. Nous assistons donc à un monde économique en deux vitesses, où la cryptomonnaie ne cesse de se démocratiser et où les dirigeants craignent son inexorable augmentation.

Partager
Article précédentChristine Lagarde demande la régulation du Bitcoin
Article suivantCertains conseillers financiers commencent à recommander les cryptomonnaies à leurs clients
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom