Après des mois de montée progressive et une explosion en décembre et en ce début de janvier 2021, le Bitcoin connait désormais sa première chute. En effet, en quelques jours le Bitcoin aurait perdu la moitié de sa valeur et il est désormais autour de 20 000 euros. Selon JPMorgan, cette chute aurait été provoquée par un grave choc de liquidité.

JPMorgan met en garde les utilisateurs

Depuis maintenant plus de 2 mois, JPMorgan, l’entreprise spécialisée dans les cryptomonnaies, s’attarde de plus en plus dans l’avenir de ces monnaies virtuelles et publie de nouveaux rapports chaque semaine. Son dernier rapport a fait grand bruit dans le monde des cryptomonnaies, car celui-ci fut très pessimiste sur la suite des événements. En effet, l’entreprise a décidé de mettre en garde tous les utilisateurs et les investisseurs du Bitcoin, car celui-ci pourrait bientôt s’effondrer en subissant un choc.

Selon les analystes de cette entreprise, ce choc pourrait advenir à la suite d’une augmentation de la liquidité sur les marchés des cryptomonnaies. Plus spécifiquement, l’entreprise précise que la liquidité sur ce marché est en grande augmentation, ce qui est une bonne chose. En revanche, le vrai point noir dans cette augmentation serait que la plupart des échanges seraient effectués avec une autre monnaie que le dollar ce qui provoquerait de grands problèmes de conversion. Concrètement, la monnaie utilisée pour la liquidité du Bitcoin est l’USDT. La majeure différence avec les autres monnaies, c’est que l’USDT ne possède pas de réglementation comparée au dollar. En effet, il n’est pas soumis aux mêmes régimes législatifs et de surveillance, ce qui le rend beaucoup moins sécurisé. C’est donc dans ce cadre-là que le Bitcoin pourrait s’effondrer, si les utilisateurs perdent confiance en cette monnaie.

Une semaine complexe pour le Bitcoin

En dehors de tous les autres aspects que nous avons cités plus haut, le Bitcoin est entré dans une phase complexe. Après une montée à plus de 40 000 dollars, le Bitcoin serait donc redescendu en dessous de 30 000 dollars ce qui aurait pour effet de faire baisser les échanges. Concrètement, avec la valeur descendante de cet actif, toutes les personnes qui en possèdent décident donc de ne pas vendre à perte, c’est-à-dire en dessous de 30 000 dollars pour la plupart. Cette soudaine envie de la part des investisseurs a donc fait descendre le cours du Bitcoin de plus de 10 %.

Vous l’aurez donc compris, les investisseurs préfèrent donc garder leurs bitcoins en attendant que le cours de celui-ci réaugmente. Toutefois, c’est un peu le serpent qui se mord la queue, car malheureusement, pour certains observateurs et analystes, c’est l’offre qui fait aussi la demande dans les cryptomonnaies. Pour que le Bitcoin augmente, il faudra donc que certains investisseurs vendent afin que d’autres personnes puissent spéculer et acheter.

Malgré toutes ces inquiétudes auprès du Bitcoin, toutes les banques et les organismes spécialisés dans la cryptomonnaie sont formels : le Bitcoin devrait connaître une augmentation très prochainement. En effet, de nombreuses sociétés spéculatives vont tenter de relancer le marché.

Partager
Article précédentLe Bitcoin : un investissement à long terme au même titre que l’or
Article suivantDeux réunions sur la cryptomonnaie sont prévues au forum économique de Davos
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom