Cela fait maintenant plusieurs années qu’à la vue de la montée des cryptomonnaies, les banques centrales innovent afin de coller à la tendance. C’est notamment le cas pour la Banque de France qui a réalisé récemment son premier test de cryptomonnaie avec un euro numérique.

Un euro-crypto : un nouveau fonds monétaire ?

Le 19 janvier dernier, la Banque de France par la disposition d’un courrier a fait savoir qu’elle avait réussi son premier test de cryptomonnaies en permettant à de nombreux investisseurs d’acheter une monnaie puis de la revendre pour une valeur qui avoisinerait les 2 millions d’euros. Contrairement à toutes les inquiétudes qui planent actuellement sur la montée soudaine de ce marché, la Banque de France se serait donc penchée de l’autre côté de la balance en s’essayant à ces nouvelles monnaies virtuelles.

Toutefois, la Banque de France a aussi prononcé un souhait d’une réglementation et d’un mouvement en faveur des cryptomonnaies en Europe. Dans un autre prisme, Christine Lagarde, président de la Banque Centrale européenne émet toujours de sérieuses inquiétudes autour de ces monnaies.

Les banques centrales mondiales effectuent leurs tests

Portées par une popularité importante qui ne connait pas de limites, les cryptomonnaies sont devenues intéressantes pour un grand nombre de banques centrales. En Chine, le cryptoyuan fait déjà parlé de lui avec notamment l’installation de nombreux distributeurs à travers le pays. Par ailleurs, la Chine serait largement en tête dans ce contexte-là puisqu’elle aurait déjà effectué de nombreux tests et serait déjà en clin à proposer une cryptomonnaie viable pour prolonger la relance de son économie.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’Afrique apparait aussi comme un secteur d’innovations. En effet, récemment, le Nigeria a décidé de se lancer dans les cryptomonnaies. Considérées comme des adversaires naturels, les banques centrales se penchent de plus en plus vers les cryptomonnaies afin de gérer l’économie.

Quelles sont les raisons qui poussent les pays à créer leur monnaie virtuelle ?

Vous l’aurez certainement remarqué, mais de nombreux pays commencent à créer leur cryptomonnaie. L’une des raisons qui poussent les états à se pencher sur la création de cryptomonnaies et surtout de concurrencer les monnaies déjà existantes. Concrètement, les cryptomonnaies actuellement remettent fortement en cause les banques centrales et c’est pour assouvir leur pouvoir que celles-ci créent leur propre monnaie virtuelle.

Dans un autre prisme, la souveraineté nationale est aussi un enjeu pour les banques centrales et les états. En effet, les cryptomonnaies sont totalement virtuelles et n’ont pour ainsi dire pas de dirigeants et de règles, ce qui a pour effet d’inquiéter fortement les autorités mondiales. Pour contrecarrer ce problème, les états décident de créer leur monnaie afin de garder le pouvoir et de pouvoir aussi réglementer la monnaie.

Pour conclure, les cryptomonnaies de par leur popularité et leur volatilité représentent des menaces pour l’autorité des pays. C’est pour cette raison qu’un grand nombre d’entre elles créent leurs propres monnaies virtuelles, pour concurrencer celles déjà existantes et pour assurer une continuité dans leurs monnaies réelles. Toutefois, à l’heure actuelle, aucune banque centrale n’a mis au point une cryptomonnaie capable de concurrencer les monnaies virtuelles actuelles.

Partager
Article précédentLa secrétaire au Trésor du gouvernement Biden s’inquiète au sujet des cryptomonnaies
Article suivantLa Chine continue de prendre de l’avance sur les cryptomonnaies
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom